Alors que le nombre de malades du coronavirus ne cesse d’augmenter en Chine, la France annonce la guérison de deux patients et une sortie de quarantaine pour 181 rapatriés. Dans ce contexte sociétal sensible, la prévention concerne toutes les professions. L’employeur se trouve au cœur de cette obligation.

Les employeurs doivent-ils prendre des mesures de prévention en France ?

Conformément à l’article L. 4121-1 du Code du travail, il appartient à l’employeur de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

Ces mesures comprennent 3 points essentiels :

  • Des actions de prévention des risques professionnels;
  • Des actions d’information et de formation;
  • La mise en place d’une organisation et de moyens adaptés.

En outre, l’employeur doit veiller à l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances. Il tend à l’amélioration des situations existantes. À ce stade de l’épidémie du coronavirus, des consignes doivent être données aux salariés en voyage professionnel. Notamment, le port de masques FFP2 dans les aéroports internationaux. Par ailleurs, il faut rappeler au personnel les recommandations standards pour prévenir la propagation des infections. En cas de maladie infectieuse (comme la grippe), il est essentiel de respecter les mesures habituelles d’hygiène, notamment de se laver fréquemment les mains avec de l’eau savonneuse ou les désinfecter avec une solution hydroalcoolique. Il est aussi recommandé de veiller à l’hygiène des locaux de travail (nettoyage de surfaces pouvant être contaminées, etc.). Il faut donc s’assurer que l’entreprise dispose de suffisamment de savons, serviettes, produits de nettoyage et de décontamination des surfaces.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter l’un de nos experts : https://www.axiomeassocies.fr/contact/

Sources d’informations : www.atoutsante.com