Carole DELGA, Présidente de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, a décidé d’un premier plan d’urgence économique de 64 M€ pour garantir l’activité des entreprises et protéger l’emploi.

Il se traduit par les mesures suivantes :

  • Un fonds de solidarité pour les TPE de moins de 10 salariés : 25 M€, en mars et renouvelé en avril, qui s’inscrit dans le cadre du fonds
  • L’élargissement et l’assouplissement des aides aux entreprises en difficulté de plus de 10 salariés : 10 M€.
  • La création d’un fonds de garantie bancaire avec la BPI : 5 M€ avec effet de levier pour 100 M€ de prêts de trésorerie auprès des banques. La garantie portera sur des prêts inférieurs à 300 000 € (les prêts supérieurs à 300 000 € sont couverts par la garantie nationale).
  • La mise en œuvre d’un prêt rebond à un taux de 0% pour renforcer les fonds propres des PME : 8 M€ et effet levier de 55 M€. Prêt de 7 ans, avec un différé de 2 ans ; Prêt de 10 000 € à 300 000 € en parallèle d’un prêt bancaire du même
  • Le dispositif « Former plutôt que licencier » qui ouvre le financement de la formation aux salariés : 4 M€. Cela doit permettre aux employés en situation de chômage partiel de bénéficier d’une formation financée par la Région Occitanie.
  • Un Fonds de secours aux secteurs associatifs, culturel, sportif, de l’économie sociale et solidaire et de la politique de la ville : 5 M€.
  • L’absence de pénalité de retard pour les entreprises engagées par marché avec la Région.
  • La suspension pour 6 mois à compter du 1er avril des remboursements pour les avances remboursables contractées auprès de la Région : 7 M€.
  • L’exonération, dès le mois de mars, des loyers des entreprises qui sont hébergées en pépinières régionales.

Pour en savoir plus sur ces mesures, il faut composer le numéro d’appel unique et gratuit dédié aux entreprises : 0800 31 31 01.

FICHE ACTU : les mesures pour les entreprises en Occitanie