A l’ère où tout est connecté, il devient trop fréquent que les employés utilisent les mêmes outils numériques à des fins personnelles que ceux utilisés au bureau.

C’est un fait, ne pas distinguer les outils numériques entre un usage personnel et un usage professionnel expose les données de l’entreprise à de nombreux risques. En effet, aujourd’hui nous disposons tous de smartphones, tablettes et ordinateurs connectés en permanence. C’est cette connectivité qui pousse la frontière vers une limite de plus en plus floue entre le pro et le perso. Afin, de ne pas mélanger ces deux univers distincts, des règles de conduite sont à mettre en place et à respecter.

Nous en avons sélectionné 5 pour vous :

1 – Attention aux Wi-Fi non sécurisés

Les Wi-Fi publics tels que ceux présent dans les aéroports, hôtels (etc.), sont une mine d’or pour des hackers expérimentés. En effet, ces derniers peuvent intercepter des échanges de données réalisés sur ces réseaux non sécurisés. C’est pour des raisons de sécurité numérique que l’on vous déconseille fortement de vous connecter au serveur de votre entreprise via l’un de ces réseaux.

2 – Utiliser des mots de passe différents

A première vue, c’est une pratique qui peut demander une bonne mémoire, ou une bonne organisation. Utiliser un mot de passe unique est certes plus simple, mais également bien plus dangereux en termes de sécurité numérique. S’il venait à être découvert, ce sont toutes vos données personnelles et professionnelles qui seraient exposées. Ainsi établir différents mots de passe permet de protéger les données au cas où l’un d’entre eux serait découvert. Nous vous conseillons fortement d’avoir un mot de passe par compte pour des raisons évidentes de sécurité.

3 – Avoir différentes adresses mails

En effet, il est important de bien conserver une adresse mail perso et une adresse mail pro afin d’éviter des erreurs de manipulation. Envoyer le plan stratégique et confidentiel à son coach sportif ? Envoyer un message intime à son responsable ? Telles sont les erreurs que l’on souhaite ne pas commettre. Afin d’éviter cela, séparez bien vos adresses mails.

4 – Ne pas télécharger n’importe quoi

Nous conseillons fortement de télécharger principalement, voire uniquement des applications et logiciels ne venant que de plateformes connues, légales et sécurisées. Trop nombreux sont les cas d’ordinateurs piratés, voire espionnés. Les applications et logiciels provenant de sites gratuits peuvent contenir des malwares, virus, etc. Pour des questions de sécurité numérique, restez dans le cadre légal !

5 – Séparer vos espaces de stockage online

Nous connaissons tous les espaces de stockages gratuits et faciles d’utilisation comme Dropbox ou Drive. Cependant y stocker des fichiers pro est fortement déconseillé. Ces espaces appartiennent à des entreprises qui peuvent avoir un accès à vos données. C’est pour cette raison, qu’il est préférable d’utiliser un espace de stockage professionnel trés sécurisé tel que  My Axiome (cliquez-ici pour en savoir plus sur My Axiome).

N’hésitez pas à réagir et à partager vos expériences concernant la sécurité numérique. Quels sont les bons usages selon vous ? Et ceux à proscrire ?

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter l’un de nos cabinets en cliquant ici.