Certains contribuables doivent payer un impôt sur les revenus 2018

Si vous êtes contribuable, vous pouvez trouver sur votre espace personnel (www.impots.gouv.fr) l’avis d’impôt sur le revenu 2018. L’administration fiscale a également fait parvenir par courrier cet avis. À la suite de l’année blanche, vous n’avez pas d’impôt à verser. En effet, ce dernier est compensé par un crédit d’impôt de modernisation de recouvrement. Il vous permet d’éviter une double imposition à verser en 2019 : sur les revenus 2018 et sur les revenus 2019 (prélevés à la source).

Cependant, certains contribuables vont tout de même avoir un impôt sur les revenus 2018 à payer. En effet, si ces derniers ont déclaré des « revenus exceptionnels », qui ne sont pas compris dans les champs du prélèvement à la source (revenus de capitaux mobilier…), ils doivent s’acquitter de l’imposition liée à ce revenu exceptionnel auprès du Trésor Public. De la même façon, les personnes ayant touché un crédit d’impôt ou une avance de réduction plus importante qu’ils n’auraient dû doivent rembourser le trop-perçu.

Il est important de noter que le règlement de ces sommes doit venir de la part des principaux concernés. L’administration fiscale ne réalise pas de prélèvement sur les comptes des contribuables devant s’acquitter de cette taxe. Plusieurs types de règlements permettent de payer cet impôt :

  • Directement sur le site ou l’application mobile
  • Par TIP SEPA / chèque
  • Par espèce ou carte bancaire pour les montants inférieurs à 300€

A savoir : La date limite de règlement se fixe au 16 septembre avec délais supplémentaire de 5 jours, soit jusqu’au 21 septembre, pour ceux qui règlent de manière dématérialisée.

Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à prendre contact avec l’un de nos experts proche de chez vous. En cliquant ici.