Jobs d’été : tout ce que vous devez savoir

Home/Actualités/Jobs d’été : tout ce que vous devez savoir
  • jobs dete plage

La période des jobs d’été approche… Mais êtes-vous au point sur vos obligations en tant qu’employeur ?

Comme chaque année, des centaines d’adolescents et d’étudiants vont bientôt se mettre à la recherche de jobs d’été pour les vacances. Mais l’embauche de jeunes de moins de 18 ans est fortement encadrée et règlementée. Il vous est donc absolument indispensable de connaître les règles spécifiques à respecter.

Quel est l’âge minimal pour effectuer un job d’été ?

Vous avez le droit d’employer des jeunes mineurs s’ils ont plus de 14 ans. Cependant, il existe des modalités différentes en fonction de leur âge. En effet, le travail des jeunes entre 14 et 16 ans est possible, à condition qu’ils effectuent des travaux légers, en accord avec leur âge. De plus, avant l’embauche, vous devez demander une autorisation à l’inspection du travail et au représentant légal du jeune.

Quel contrat de travail établir ?

Quel que soit l’âge du jeune et la durée du contrat, vous devez obligatoirement signer un CDD. Le contrat doit comporter les informations suivantes :

  • Le motif du recrutement (par exemple, le remplacement d’un employé en congé)

  • La durée du contrat

  • La durée de la période d’essai éventuelle

  • Le poste de travail qu’occupera le jeune

Quelle sont les conditions de travail légales ?

Là encore, les conditions relatives aux jobs d’été diffèrent selon l’âge du jeune :

  • Jeunes de moins de 16 ans : La durée maximale du travail ne doit pas excéder 7 heures par jour et 35 heures par semaine. De plus, vous ne pouvez employer ces jeunes que pendant des vacances scolaires d’au moins 14 jours. La durée du contrat ne peut pas dépasser la moitié de la durée totale des vacances. Par exemple, sur les deux mois de vacances d’été, le contrat peut durer un mois au maximum. Enfin, le travail de nuit, c’est à dire en 20 heures et 6 heures, est strictement interdit.

  • Jeunes de 16 à 18 ans : La durée maximale de travail ne peut pas dépasser 8 heures par jour et 35 heures par semaine. Le travail de nuit est également interdit, entre 22 heures et 6 heures.

  • Pour tous les jeunes mineurs : Avant le début du contrat, vous devez organiser une visite de prévention et d’information avec le jeune et un professionnel de santé. De plus, si la journée de travail dure plus de 4h30, vous avez l’obligation d’accorder une pause d’au moins 30 minutes. Enfin, les jeunes se soumettent aux même règles que les autre salariés de votre entreprise : respect du règlement, avantages en nature…

Quelle est la rémunération minimale ?

Les jeunes de plus de 18 ans doivent être rémunérés comme les salariés de l’entreprise ayant une qualification identique. Leur salaire doit donc être égal ou supérieur au SMIC (9,88 € bruts par heure ; 1 498,47 € bruts par mois) ou au salaire minimum conventionnel.

La rémunération des jeunes de moins de 18 ans se calcule elle aussi sur la base du SMIC. Néanmoins, ce montant est minoré de 20% pour les moins de 17 ans, et de 10% pour les jeunes de 17 et 18 ans.

Attention : Si le jeune bénéficie de 6 mois d’expérience professionnelle dans votre branche, cette minoration ne s’applique pas.

Enfin, vous avez l’obligation de verser une indemnité de congés payés correspondant à 10% de sa rémunération totale au terme du contrat du jeune. Toutefois, ceci n’est pas valable si le jeune a travaillé pendant ses vacances scolaires ou universitaires.

About the Author:

Sabine Moulin
Sabine Moulin est expert-comptable et associé au sein du cabinet AXIOME ALPHA situé à Jacou. Elle est spécialisée en expertise comptable, gestion sociale, gestion du personnel et en conseil aux dirigeants d'entreprise.